Archive for novembre 2007

Ô toi….oui , tu me ressemble. Être heureux

 

Image Hosted by ImageShack.us

 

 

POUR ETRE HEUREUX….

Il ne faut que des fleurs ,
Un filtre de soleil
Et quelques graines de bonheur
Le chant des oiseaux
Le toit d’une maison
Et la brise du vent

Pour être heureux

Il faut s’entourer de vertu
S’emmitoufler d’amour
Se nourrir de passion
Prendre dans sa main celle d’un être cher

Pour être heureux

Il faut regarder le ciel
En oubliant la terre
Fermer les yeux sur le passé
Pour les ouvrir sur le rêve

Pour être heureux

Il ne faut plus penser
Que l’on puisse être malheureux
Pour être heureux
Entre-nous…… il nous faut si peu

 

Image Hosted by ImageShack.us

 

 

Toi qui me ressemble

O toi qui me ressemble tant
Rien ne pourra nous séparer
Ni la distance ni le temps.
Notre amitié
Survivra à l’éloignement
Chaque jour plus belle et plus forte.
Mon frère, ma soeur…
Si loin de mes yeux mais si près de mon coeur
Quand passeras-tu le seuil de ma porte ?

Nous rencontrons des gens dans la vie
puis un jour ils sont nos amis
Quelque fois nous découvrons à l’intérieur d’eux
ce que c’est le bonheur d’être heureux
Même que souvent ces personnes
       ont pour mission de nous faire entendre raison
Ces être humains nous donnes l’espoir
de voir la clarté dans le noir
Les vrais amis ont une oreille bien
attentive, apprendre à les écouter
nous aides à avancer
Nous partageons avec ces merveilleuses personnes
nos plus grande passions
qui nous donnes tant d’émotions
Pour nous cette amitié vaut son pesant d’or
car elle nous apporte tant de trésors.
Voilà le vrai sens de l’amitié durable entre de véritables amitiés.

Amitié ,

 

SERGIO

Image Hosted by ImageShack.us

L’amitié et l’hiver

 

 

Image Hosted by ImageShack.us

L’hiver,

L’hiver, il pleut à verse,
débordent les ruisseaux,
Le pêcheur les traverse,
pêchant dans les roseaux,
Avec sa traîne, avec sa seine,
avec sa canne, avec sa manne,
avec sa toque, avec ses loques dans les flaques,
avec ses socques et son sac.

Image Hosted by ImageShack.us

La meunière maligne,
veut se montrer à lui.
Pour recevoir un signe,
elle s’attarde à l’huis.
Avec sa traîne, avec sa seine,
avec sa canne, avec sa manne,
avec sa toque, avec ses loques dans les flaques,
avec ses socques et son sac.

"Qu’ai-je qui te déplaise ?
dit le pêcheur matois,
que je ne puisse à l’aise
passer devant chez toi ?"
Avec ma traîne, avec ma seine,
avec ma canne, avec ma manne,
avec ma toque, avec mes loques dans les flaques,
avec mes socques et mon sac.

"Non rien qui m’embarrasse,
rien de mal mais attends :
Il faut que tu m’embrasses
trois fois et puis va-t-en."
Avec ta traîne, avec ta seine,
avec ta canne, avec ta manne,
avec ta toque, avec tes loques dans les flaques,
avec tes socques et ton sac.

 

 

Image Hosted by ImageShack.us

 

Les vrais amis

Nous rencontrons des gens dans la vie
puis un jour ils sont nos amis
Quelque fois nous découvrons à l’intérieur d’eux
ce que c’est le bonheur d’être heureux
Même que souvent ces personnes
       ont pour mission de nous faire entendre raison
Ces être humains nous donnes l’espoir
de voir la clarté dans le noir
Les vrais amis ont une oreille bien
attentive, apprendre à les écouter
nous aides à avancer
Nous partageons avec ces merveilleuses personnes
nos plus grande passions
qui nous donnes tant d’émotions
Pour nous cette amitié vaut son pesant d’or
car elle nous apporte tant de trésors.
Voilà le vrai sens de l’amitié durable entre de véritables amitiés.

Sergio

 

Image Hosted by ImageShack.us

 

Pourquoi vous m’oubliez

 

Image Hosted by ImageShack.us 

 

 

Merci à vous

Une envie d’écrire
Un peu de nostalgie

Une envie de rire
Un peu de magie

A mettre dans mon coeur
Avec un chouia de pleurs
Et beaucoup de bonheur

Des souvenirs, des amis
Reviennent. Des visages
Et quelques images

Qui ont fait de ma vie
Ce qu’elle est aujourd’hui

J’aimerais tous vous remercier
Pour tout ce que vous avez fait

Du sourire aux baisers
De la baffe aux regrets

Vous m’avez appris la vie
Je vous en remercie

Image Hosted by ImageShack.us 

Pourquoi vous m’oubliez

 

J’écris,
Je me demande bien pourquoi j’écris,
À quoi ça me sert ?
J’écris,
Ça passe le temps,
Ça devrait me sortir du gouffre,
Me libérer de cette déprime,
C’est le contraire,
Ça m’enfonce,
Ça m’attire vers le fond,
Comme si j’avais un boulet aux pieds,
Je suis en train de couler,
Je devrai arrêter d’écrire,
Mais c’est plus fort que moi,
C’est trop dur d’arrêter,
C’est comme une drogue,
Comme l’amour,
L’amour est une drogue,
On y prend goût,
On aime,
On s’accroche,
C’est trop tard,
On est pris dans les mails du filet,
On ne peut plus s’échapper,
On est obligé de continuer,
Comme un livre de Stephen King :
" Marche ou crève ",
Moi c’est :
" Aime ou crève ".

 

Image Hosted by ImageShack.us

%d blogueurs aiment cette page :